Élections européennes : Gilles Lebreton à la rencontre des ostréiculteurs vendéens

Vendeeinfo

Gilles Lebreton est la tête de liste « Bleu Marine : Non à Bruxelles, Oui à la France » pour la circonscription Ouest aux élections européennes. Professeur de droit public à l’Université du Havres, élu FN au conseil municipal de Montivilliers, près du Havre, où il était tête de liste aux municipales mais aussi conseiller aux affaires européennes de Marine Lepen. Gilles Lebreton est allé à la rencontre des ostréiculteurs de la Guittière mardi matin puis chez les marins pécheurs des Sables d’Olonne l’après midi. « Je suis là pour écouter les doléances des ostréiculteurs vendéens qui souffrent et qui ont des choses à dire à l’Europe ». C’est Patrick Guyau Président du syndicat conchylicole du bassin du Payré qui se fait le porte-parole de la profession. Il explique que « la Dune du Veillon est en mauvais état suite aux intempéries de cet hiver et ce malgré les travaux d’urgences engagés par la Municipalité au mois d’avril qui ont permis de limiter les dégâts, que l’Estuaire du Payré est ensablé et qu’il ne joue plus son rôle de régulateur. Alors oui il y a urgence pour simplement conserver une activité pérenne sur le site ». La visite se poursuit chez Bernard Herbert et Sandrine Degardin installés au Port de la Guitière Ils expliquent leur travail, leurs difficultés rencontrées et leur amour du métier. L’Europe est bien loin de ces professionnelles de la mer. Les critiques fusent : « trop de paperasse, trop de réglementations » explique Bernard Herbert. Gilles Lebreton écoute mais découvre aussi le dur métier des petits ostréiculteurs souvent à la tête de petites entreprises peu entendus par les instances européennes. Gilles Lebreton entouré de Brigitte Neveux (6e sur la liste) secrétaire du Front national en Vendée et de Patricia Laroche (16e sur la liste) conseillère municipale à Talmont explique « qu’une confédération européenne vaut mieux que l’Union européenne actuelle, que si nous avons un groupe parlementaire à l’issue du scrutin nous serons en mesure de combattre le système de l’intérieur celui qui va nous imposer le traité transatlantique avec à la clef une concurrence déloyale et sauvage. L’Union européenne n’est plus le beau rêve du départ ». 25 listes se présentent dans la circonscription Ouest qui regroupe la Bretagne, les Pays de la Loire et la région Poitou-Charentes soit au total 13 départements. Contact : www.fneurpeennes.fr

Lorsqu’en 2012 il a rejoint l’équipe de Marine Le Pen pour lui prodiguer quelques conseils en matière d’enseignement supérieur dans le cadre de la campagne pour la présidentielle, Gilles Lebreton, professeur à l’université du Havre, disait qu’il ne voulait pas faire véritablement de politique. Or, depuis, il y est entré de plain-pied. A tel point qu’il sera tête de listes aux élections européennes dans la circonscription Ouest de la France, celle qui regroupe la Bretagne, les Pays de la Loire et la région Poitou-Charentes. Depuis fin mars, Gilles Lebreton est aussi élu FN au conseil municipal de Montivilliers, près du Havre, où il était tête de liste aux municipales. En 2012, il s’était présenté aux législatives dans la 4e circonscription du Calvados. Il avait obtenu 12,6 % des voix.